Qu'est-ce qu'une CMDB ?

La configuration management database ou en français base de données de gestion des configurations (CMDB) est considérée comme « le cœur de tout système ITSM ». Le référentiel ITIL (IT Infrastructure Library) décrit un ensemble de processus pour la gestion des actifs de service et des configurations, dont l’objectif est de conserver les informations relatives aux éléments de configuration (CI) qui sont les composants nécessaires à la fourniture d'un service informatique. Les données stockées dans une CMDB comprennent des listes d'actifs (appelés éléments de configuration ou CI) et les relations entre ces actifs. Les CMDB et les processus de gestion des configurations qui les entourent sont au cœur des opérations informatiques modernes. Ils permettent à l'entreprise de gérer les données relatives à un ensemble varié de composants informatiques et ce à un seul endroit (même si les appareils en eux-mêmes sont répartis sur différents sites). La CMDB permet à l’organisation d’effectuer les processus de gestion des services tels que la gestion des incidents, la gestion des changements et la gestion des problèmes, et est également une ressource essentielle pour les décideurs ayant besoin d'informations afin de réduire les coûts et d’améliorer la qualité et la performance des service informatiques offerts par leur organisation.

 

cmdb-image

L'évolution des CMDB

Le référentiel ITIL (IT Infrastructure Library) décrit un ensemble de processus pour la gestion des actifs de service et des configurations. Son objectif est de conserver les informations relatives aux éléments de configuration (CI), composants requis pour fournir un service informatique. Le référentiel ITIL (IT Infrastructure Library) décrit un ensemble de processus pour la gestion des actifs de service et des configurations, dont l’objectif est de conserver les informations relatives aux éléments de configuration (CI) qui sont les composants requis pour fournir un service informatique. L’ITIL dépeint les capacités techniques sous-jacentes nécessaires à la prise en charge de la gestion des actifs et des configurations tels qu’un système de gestion des configurations (CMS), un modèle de données logiques qui peut recouvrir différentes CMDB physiques.

À mesure que les entreprises adoptent de nouvelles méthodes telles qu’Agile et DevOps, la CMDB joue un rôle plus étendu pour permettre aux employés du département informatique de comprendre l'environnement de production et de prendre des décisions en temps réel sur les problèmes et les changements. Avec la prolifération de l'infrastructure cloud et l’utilisation intensive des SaaS, les entreprises doivent intégrer davantage de données provenant de sources externes dans la CMDB afin de conserver une vue d'ensemble sur un environnement informatique hybride moderne. Un grand nombre d'entreprises est également en train d'explorer de nouvelles façons de gérer le capital de données dans le contexte de la CMDB afin de soutenir les initiatives de transformation numérique et les processus opérationnels numériques.

Il est clair que la CMDB va jouer un plus grand rôle dans l’avenir, non seulement dans les opérations informatiques mais également (pour l'entreprise qui a vécu la transformation numérique) dans les opérations commerciales. Il est non seulement vital d'avoir la meilleure solution de CMDB - qui puisse prendre en charge vos besoins actuels - mais il faut également que cette dernière puisse évoluer à mesure que votre entreprise grandit et que l'environnement commercial change.

La gestion des configurations dans l’ITIL

Les CMDB ont à l’origine été créées pour faire office de répertoire des données de l'inventaire des actifs informatiques collectées manuellement. À mesure que les processus ITSM ont mûri et que la technologie des outils de découverte ont permis l'automatisation du processus de collecte, le rôle des CMDB s'est élargi, pour devenir une partie centrale de la solution ITSM de la plupart des entreprises. Le rôle de la CMDB s'est toujours aligné sur l'évolution de la gestion des services et d'autres processus informatiques, ce qui devrait continuer dans l’avenir.

Comment fonctionne une CMDB ?

Une CMDB est un répertoire (une base de données) qui stocke des listes d'informations et des listes de relations. Ce qui rend la CMDB unique et vitale, ce sont les données qu'elle contient. Les listes des éléments de configuration accompagnés de leurs attributs et des relations entre ceux-ci décrivent le tissu de connexions qui existe au sein de l'environnement informatique physique. La CMDB se trouve souvent sur une plateforme de gestion des services informatiques plus large (ITSM) ou un ensemble de logiciels qui incluent des outils pour alimenter la CMDB (tels que des outils de découverte et d'importation de données) et des outils visant à utiliser les données à partir de la CMDB (tels qu'un outil de gestion des tickets, un système de gestion des changements ou des logiciels de reporting). 

La CMDB fonctionne en fournissant un lieu de stockage pour les informations relatives aux actifs informatiques et à d'autres éléments de configuration dans un endroit commun auquel les collaborateur ont accès. Ces données proviennent généralement de sources multiples, et sans la CMDB il serait très difficile de produire une image complète et exacte de l'environnement informatique. Les outils de découverte et d'importation des données sont généralement utilisés pour identifier les éléments de configuration dans l'environnement informatique et les intégrer dans la CMDB. Certaines organisations mettent également en place des inventaires manuels et des audits afin de mettre à jour les données de leur CMDB. Une fois que les données de ces différentes sources sont saisies dans la CMDB (ou mises à jour au fil du temps), les informations peuvent être accessibles de manière unifiée et cohérente par les outils et processus qui en ont besoin.

Il est rare que les collaborateurs accèdent aux données de configuration directement à partir de la CMDB, en raison du volume de données qu'elle contient et du format dans lequel ces données sont stockées. Il est difficile d'interpréter un tel volume de données, qui se présente sous forme de rangs et de colonnes. C'est là qu'interviennent les autres outils ITSM et les capacités de reporting. Ces outils accèdent aux données dans la CMDB, les classent, les filtrent, et présentent l'information aux utilisateurs sous une forme qui convient mieux au problème opérationnel ou commercial qu'ils tentent de résoudre.

Les avantages et les inconvénients d'utiliser des CMDB

Comme c’est le cas avec n'importe quel équipement technologique, la mise en place d'une CMDB présente ses avantages et ses inconvénients. Alors que les premières implémentations de CMDB (il y a quelques décennies) étaient très coûteuses, difficiles à entretenir et à utiliser, les CMDB modernes sont à présent au cœur de la solution ITSM de la plupart des entreprises. Les avantages principaux liés à l'utilisation des CMDB sont :

Néanmoins, les CMDB ne sont pas sans inconvénients. Créer, maintenir et utiliser efficacement un grand nombre de données de configuration peut s'avérer coûteux aussi bien en termes de ressources techniques que de vigilance humaine requise pour garantir leur qualité et leur utilité. Voici les principaux inconvénients liés à l'utilisation des CMDB :

Le coût de l'acquisition et du stockage des données

Les CMDB contiennent souvent une copie des données provenant d'autres systèmes source. À mesure que les entreprises grandissent et évoluent, l'ensemble des données peut devenir imposant. La CMDB est susceptible de devenir l'un des plus vastes répertoires du département informatique.

Maintenir des données actuelles et pertinentes

Votre environnement informatique évolue constamment et, de fait, votre CMDB doit recevoir des mises à jour dès que des nouveaux actifs sont intégrés à l'environnement, que les actifs hors service ou éliminés ont disparu, et que des changements sont apportés aux actifs existants.

La facilité d'utilisation des données

La valeur de votre CMDB n'est pas liée au fait qu'elle contient des données, mais à son utilisation. Pour utiliser efficacement les données de la CMDB, vous aurez certainement besoin d'outils (tels que des applications ITSM et des systèmes de reporting), de compétences en analyse de données (pour les classer et les affiner) et des processus pour utiliser les données de configuration dans les opérations.

CMDB vs. Gestion des actifs

En ITSM, il est difficile de faire la différence entre la gestion des configurations et la gestion des actifs. La gestion des configurations et la CMDB informatique se concentrent sur les données utilisées pour gérer vos actifs durant leur période de vie utile et lorsqu'ils font partie votre environnement informatique. Il est important de comprendre de quels composants un service ou un actif est composé, à quoi il sert et comment il est lié aux autres actifs et/ou services. La gestion des actifs, elle, est un ensemble de processus utilisés pour gérer de bout en bout le cycle de vie des actifs. Les processus de gestion des actifs incluent souvent des éléments tels que l'approvisionnement, les achats, la gestion des licences logicielles, l'évaluation des actifs et les processus d'actualisation technologique. 

La CMDB est un outil important qui permet d’avoir des processus de gestion des actifs efficaces. La CMDB est conçue pour fournir une vue complète et précise des actifs informatiques qui sont sous le contrôle de l'organisation. Elle permet à l'organisation de gérer ses actifs dans un portefeuille au lieu de gérer individuellement chaque actif.

Autres ressources ITSM